Conseils pour démarrer une entreprise de taxi moto et la maintenir en activité

Conseils pour démarrer une entreprise de taxi moto et la maintenir en activité

Service excellent. Belle et propre moto. Motard poli. Tout cela fait de la société de service de taxi moto idéale cette entreprise que vous souhaitiez avoir. Maintenant, la question est de savoir comment démarrer votre entreprise de taxi moto et la maintenir en activité.

1. Voir qui est là-bas

Comme pour tout investissement, il est important de connaître la concurrence – et nous ne parlons pas uniquement d’autres sociétés de service de Taxi Moto vers Orly. Découvrez combien de concurrents opèrent dans votre région. Consultez leurs sites Web, leurs annonces et leurs comptes de réseaux sociaux ou demandez-leur de vous faire part de leurs commentaires sur leurs services et leurs tarifs. Si vous pensez que vous avez effectué suffisamment de recherches, découvrez ce que vous pourriez offrir de plus pour que les passagers choisissent votre compagnie.

Il est également sage que vous déterminiez s’il existe un besoin de service de taxi moto dans votre région. Ou s’il y a encore de la place pour un de plus. Votre région est probablement trop petite pour accueillir plusieurs entreprises ou, pire encore, la demande de taxis motos est faible.

2. Comprendre le trajet

• Combien de motos pouvez-vous vous permettre? Quel que soit votre budget, tenez compte de ces éléments lorsque vous recherchez des véhicules pour votre flotte:

• Propre et attrayant (si vous voulez être une entreprise de service de taxi moto sur demande)

• En bonne condition

• Espace bagages

• Déjà modifié pour l’usage du taxi moto (si disponible)

Le choix de véhicules déjà modifiés vous sera utile car vous n’aurez plus besoin d’acheter de taximètres, de peinture ou d’affichage pour motocyclistes.

3. Mettez vos papiers en ordre

Un permis d’entreprise et une bonne couverture d’assurance sont vos incontournables avant de commencer vos activités, car il y aura toujours des organismes de réglementation qui procéderont à des inspections, parfois de manière aléatoire. Avoir ces deux prêts – et mis à jour – pour éviter de payer des amendes inutiles.

Toute entreprise a besoin d’un permis pour exercer ses activités légalement. Découvrez quelles sont les exigences et obtenez une licence commerciale auprès du bureau du gouvernement concerné dans votre région auparavant. Vous aurez besoin d’un permis d’entreprise pour identifier votre entreprise et pour des raisons fiscales et de responsabilité.

Faites immatriculer et assurer vos véhicules. Les polices d’assurance sont chères, mais vous devez les avoir avant de commencer à fonctionner. Vérifiez votre agent ou ceux qui sont déjà dans le secteur des taxis pour des références et d’autres préoccupations.

4. Choisissez votre équipe

Embaucher des gens et bien les choisir. Obtenez au moins 5 personnels de bureau et de motards. N’oubliez pas que la sécurité et la commodité des passagers devraient être vos principales considérations lors du choix de vos futurs employés.

Lors de l’embauche de chauffeurs, vérifiez s’ils sont des chauffeurs de moto professionnels licenciés, demandez des antécédents et effectuez une vérification des antécédents le cas échéant. Vous pouvez également envisager l’embauche de motards supplémentaires, même au besoin, au cas où l’un de vos motards à temps plein ne serait pas disponible.

Pour votre personnel de bureau allégé, demandez aux gens d’agir en tant que répartiteurs. Cette personne doit être efficace et prête à traiter les demandes effectuées via SMS, des comptes en ligne et par téléphone.

5. Passez le mot

Tout a été mis en place et tout ce que vous avez à faire maintenant est de passer le mot. Commencez par les canaux traditionnels – annonces dans les journaux, annuaire téléphonique, dépliants. Annoncez votre service mais assurez-vous de mettre quelque chose qui attirera l’attention du lecteur. Des coupons, peut-être? Ou tarif réduit sur le premier tour? Tout ce qui ne fera pas de mal à votre budget pourrait fonctionner.

Simone