Focus sur les racines artificielles pour les dents

Focus sur les racines artificielles pour les dents

L’implantologie est la méthode utilisée pour la reconstitution complète d’une dent manquante. Le produit fabriqué par cette technique est l’implant, un dispositif qui permet de combler le vide d’une dent tombée. Cette technique est moderne, mais elle est peu pratiquée que les autres. Pour avoir de plus amples informations sur les implants dentaires, lisez l’article ci-dessous.

Que faut-il savoir sur les implants dentaires

Un implant dentaire est une racine artificielle fabriquée généralement avec du titane qu’on pose dans l’os alvéolaire pour en lieu et place d’une ou de plusieurs dents manquantes. On peut tous avoir besoin de ce dispositif, on en sait sûrement peu sur cet équipement. Voici ce qu’il faut savoir sur les implants dentaires.

Nous sommes des dentistes expérimentés dans le secteur de Vaucresson, capables de réaliser tout type d’appareillage dentaire. Nous pouvons poser implants dentaires, des couronnes, des bagues, des bridges, des facettes ou des appareils complets. Ce dentiste professionnel à Ville-d’Avray met tout son savoir-faire au service des clients pour leur fournir des travaux à la hauteur de leur attente.

Ville-d’Avray (92) est une commune située dans le nord de la France, dans le département des Hauts-de-Seine en région Île-de-France. Elle a une superficie de 3,67 km2 pour une population qui avoisine les 12 000 habitants. Le château de Thierry, l’église Saint-Nicolas-et-Saint-Marc, la Fontaine dite Fontaine du Roy, la villa Augier-Prouvost et la villa Hefferlin, inscrite compte parmi les principaux œuvres architecturales de la ville.

  • Pourquoi poser un implant ?

La pose d’implants joue non seulement un rôle esthétique, mais elle permet aussi de bien mâcher les aliments, réduire les risques de carie et d’éviter la perte de l’engrènement naturel des dents.

  • Quels sont les différents types d’implants

La majeure partie des implants fabriquée ont la forme de « vis » cylindriques et/ ou cylindro-coniques. Leur diamètre varie entre 2,5 et 6 mm et leur longueur est variable. On découvre divers modèles d’implants :

    • L’implant en forme de lame

C’est un dispositif très fin qui s’intègre facilement dans une crête peu épaisse. La pose est compliquée et nécessite l’utilisation d’appareils spécifiques. L’utilisation de cet équipement devient de plus en plus rare.

    • L’implant dentaire tridimensionnel en forme de « T »

On le place par le côté, dans l’axe de la mâchoire. Certes, son installation est complexe, mais les résultats sont satisfaisants. Ce dispositif est idéal pour les mâchoires, dont le volume osseux est faible.

    • L’implant dentaire juxta osseux

On utilise rarement cet équipement en forme de grille qui couvre l’os. On s’en sert comme appui complémentaire lorsque le volume osseux est très petit.

    • L’implant dentaire sous-périosté

On l’utilise lorsque le patient a perdu toutes ses dents ou la moitié de sa dentition. Une grande intervention chirurgicale est importante pour la pose de ce dispositif.

    • Le diskimplant

On le pose de manière latérale pour éviter tout risque d’atteinte du nerf dentaire. Cet équipement dentaire renferme le plus souvent un ou de plusieurs disques. Sa pose nécessite obligatoirement une incision de la gencive.

    • L’implant aiguille

L’utilisation de cet implant a été stoppée en 1985, car considéré trop vétuste

  • L’implant zircone

Il est réputé pour sa teinte blanche qui lui donne l’apparence d’une dent naturelle. Elle empêche l’apparition d’un liseré gris en cas de retrait de la gencive. On s’en sert le plus souvent pour les dents de devant. Notons cependant qu’il est très fragile, ce qui rend sa pose complexe et le rend très onéreux.

Simone