Histoire des enchères, avec Marc-Arthur Kohn

Histoire des enchères, avec Marc-Arthur Kohn

L’histoire des ventes aux enchères, d’après le commissaire-priseur Marc-Arthur Kohn, remonte à 500 av. J.C. On le sait grâce aux écrits d’Hérodote qui a signalé l’organisation d’une vente aux enchères. Ces enchères avaient pour but de vendre des femmes à condition qu’elles soient mariées après leur achat.

Marc-Arthur Kohn nous dit également que l’Empire romain a eu recours à des ventes aux enchères publiques pour liquider des biens mobiliers et immobiliers. Le mécanisme mis en place était appelé « l’atrium auctionarium». On ne sait pas si ces adjudications étaient ou non des adjudications ascendantes ou décroissantes, mais le nom utilisé pour le mécanisme de marché conduit à penser que les adjudications étaient ascendantes. Le mot « actus » en latin signifie croissant, et comme il est incorporé dans le nom du marché, on suppose que les offres étaient de plus en plus élevées.

Au sein de l’empire romain, « l’atrium auctionarium » était également utilisé par les soldats pour vendre des biens acquis « sub hasia » (sous la lance). Le récit le plus étrange des premières ventes aux enchères concerne probablement l’année 193 après J.-C., lorsque tout l’empire romain fut mis aux enchères. Outre les récits antérieurs des ventes aux enchères romaines, il existe également des preuves que des moines bouddhistes, en Chine, ont utilisé des ventes aux enchères pour financer la création de temples, car il était de coutume de vendre aux enchères les biens de moines décédés à cette fin.

Les enchères au XVIIIè siècle

Les premiers enregistrements de ventes aux enchères de l’époque moderne ont été publiés dans l’Oxford English Dictionary en 1595, d’après Marc-Arthur Kohn. L’organisation de ventes aux enchères en Angleterre a donc précédé cette date, mais on ignore jusqu’à quel point. Après l’apparition de ventes aux enchères dans le dictionnaire anglais Oxford, la London Gazette a souvent fait état de ventes aux enchères ou de ventes d’œuvres d’art dans les cafés et les tavernes de Londres à la fin du 17e siècle. Les premières maisons de vente aux enchères ont été créées au 18ème siècle. Sotheby’s, par exemple, a été créée en 1744 et Christie’s en 1766. Ce faisant, personne ne savait exactement à quel moment la dernière enchère pourrait être placée. Cela ajoutait donc un sentiment d’excitation et d’inquiétude à la vente. Les premières informations que nous avons sur les ventes aux enchères aux États-Unis révèlent qu’elles s’ont été organisées dans le Sud, lorsque les esclaves étaient souvent vendus aux enchères. Les enchères ont également été utilisées pour liquider des domaines. Il est intéressant de noter qu’il était courant que les propriétaires de biens vendus aux enchères restent anonymes, car les normes sociales de l’époque n’étaient pas favorables aux enchères.

Ventes aux Enchères

Des nombreuses ventes aux enchères ont également été organisées aux Pays-Bas et en Allemagne à la fin du XIXe siècle. Les ventes aux enchères aux Pays-Bas remonte à 1887, année où elles étaient utilisées pour la vente de fruits et de légumes. Selon certaines informations, un producteur nommé Jongerling serait arrivé dans le port de Broek op Langendijk, dans le nord du pays. Dès son arrivée, il découvrit une forte demande pour ses produits et, au lieu de le liquider de la manière habituelle consistant à vendre à un revendeur spécifique, il décida de permettre aux acheteurs de se faire concurrence en utilisant une vente aux enchères.

La même année, dans le nord de la Hollande, un pêcheur allemand a commencé à utiliser des enchères pour vendre ses prises lorsqu’il arrivait au port. Ces enchères de poisson ont permis au pêcheur de liquider rapidement ses prises et de consacrer plus de temps à la pêche pour satisfaire la demande des consommateurs.

A cette même période, les maisons de vente aux enchères ont commencé à proliférer. La première est apparue en 1674, la Stockholm Auction House, en Suède (Stockholms Auktionsverk), suivie de Sotheby’s en 1744, la deuxième plus grande maison de vente aux enchères au monde. Christie’s a ouvert ses portes en 1766 sur le podium des ventes en tant que plus grande maison de vente aux enchères au monde.

L’attrait et le frisson d’une vente aux enchères sont bien connus, avec des prix alléchants et tentants pour des articles souvent très rares, et cela est encore plus vrai de nos jours, avec une réaction contre le consumérisme de masse et le désir des acheteurs et des articles individuels à des prix attractifs. La recherche d’objets individualistes, originaux et insolites n’a jamais été aussi répandue.

Simone