Où manger du célèbre fromage italien

Où manger du célèbre fromage italien

La mozzarella di bufala Campana est le nom d’origine d’un fromage à pâte filée, fait à partir de lait de bufflonnes. Elle a été créée en Campanie, précisément dans les provinces de Caserte et de Salerne, dans le sud de Rome. Originellement, elles proviennent en partie des Pouilles et du Molise.

Comment déguster la Mozzarella di bufala ?

L’appellation mozzarella di bufala est née de l’action dite de mozzatura, c’est-à-dire une séparation du caillé en petites boules. Les Italiens la nomment également « regina della cucina mediterranea », c’est-à-dire « la reine de la cuisine méditerranéenne », ou « or blanc » ou encore « perle de la table ».

Goutez le meilleur de la gastronomie italienne à Strasbourg (67), agrémenté de mozzarella di bufala, dans le cadre romantique d’un restaurant italien. Strasbourg (67) est une ville qui se trouve près de la frontière allemande, elle recense plus de 281000 habitants.

Une spécialité de Campanie

La majorité des fins gourmets connait la mozzarella di bufala, célèbre fromage italien, dont l’appellation est commercialement protégée dans l’Union européenne par le label officiel AOP1 depuis le 21 juin 1996. Les restaurateurs et chefs en mettent sur toutes les pizzas, dans les salades estivales ou dans les pâtes. Sachez cependant qu’il existe différents types de mozzarella, une version classique et la mozzarella di bufala. La différence de ces deux recettes réside dans le lait utilisé pour la fabrication.

Ce fromage est produit principalement en Campanie, dans la région de Naples, avec du lait de bufflonnes, femelle du buffle. Cela explique son nom de mozzarella di bufala Campana, distincte de la mozzarella italienne classique conçue à partir de lait de vache. Pour le goût, la saveur de ce fromage est plus intense et accompagne parfaitement les pizzas et sauces tomates mozzarella. On s’en régale avec l’ajout d’un filet d’huile d’olive et de quelques feuilles de basilic. Hormis le goût, le fromage possède des points communs avec la mozzarella classique, notamment la texture douce et couleur blanche, identité de ces fromages italiens.

La mozzarella se confectionne avec du caillé du lait de bufflonnes, découpé par la suite, puis immergé dans de l’eau chaude d’une température oscillant entre 80 et 90°C, avant d’être filé. Cette technique de préparation vise à conditionner la pâte jusqu’à obtenir un mélange homogène. On tranche ensuite le fromage pour lui donner une forme de boule.

Comment cuisiner ce fromage ?

Ce fromage appelle de nombreuses idées de recettes qui peuvent se manger chaud, sur des pizzas, des bruschettas, ou froid comme dans les salades ou dans les petits pains apéritifs. Pour les cuisines légères, on peut l’ajouter à toutes sortes de légumes tels que le poivron, les aubergines, les tomates ou même l’avocat. On aime bien à la recette d’avocat à la mozzarella. On peut également le mélanger sans problème avec de nombreux fruits comme le melon. Concernant les repas chauds, il est recommandé d’ajouter la mozzarella en fin de cuisson pour préserver sa consistance.

La mozzarella se distingue de la burrata, qui a pour origine la région de Pouille. Ce fromage onctueux avec un cœur crémeux s’obtient à partir de mozzarella. Pour l’histoire, la burrata est née lorsqu’un fromager a souhaité garder une mozzarella de la veille. On l’obtient en mélangeant la crème farcie avec des restes de mozzarella recouverts de feuilles de jonc vertes tressées. Elle peut se manger avec un filet d’huile d’olive et une pincée de fleurs de sel. Très en vogue en France, elle est pourtant peu populaire en Italie où on préfère la mozzarella classique.

Simone