Les différents choix qui s’offrent à vous pour réaliser l’extension de votre maison

Les différents choix qui s’offrent à vous pour réaliser l’extension de votre maison

Posséder sa propre habitation renferme de nombreux avantages, mais elle n’éloigne pas certains inconvénients. En effet, les besoins augmentent au fil du temps et le logement peut ne plus être adapté à votre style de vie. Ce genre de situation n’offre que deux alternatives, soit on procède à la vente de la maison, ce qui peut engendrer de nombreuses démarches, soit on opte pour une extension du bâtiment. Cette dernière idée semble être plus simple et plus avantageuse économiquement. Découvrez les différents types d’extension de maison possible.

Les types d’extension de maison

On découvre quatre principaux types d’extension.

L’extension en surélévation

Cette technique est une des plus utilisées, car elle apporte beaucoup de plus-value à la maison. Elle permet en effet de gagner plus d’une dizaine de mètres carrés en plus qui permettront par exemple de faire une extension en alu design. Les spécialistes affirment par exemple que si on possède une habitation de plain-pied d’environ 80m2, on peut se retrouver avec une surface de 160 m2 en faisant une extension sur toute la longueur. Notons que cette opération coûte chère, même si elle est peut onéreuse que l’achat d’une nouvelle maison plus grande.

Il est important de savoir que ce type d’extension ne nécessite pas l’usage de matériaux identiques à ceux qui sont utilisés pour la maison déjà existante.

L’extension en latérale

Ce procédé est le plus prisé en France, mais sa réalisation nécessite une grande surface. Ce type d’extension permet plusieurs mètres carrés sur la longueur. On peut construire un garage, une pièce supplémentaire, une véranda en kit ou une terrasse en bois équipée de spots. On peut réaliser les travaux de ce projet soi-même, mais il faut avoir beaucoup de temps et être doté d’un grand savoir-faire même si le budget sera peu élevé que celui d’un professionnel. On peut utiliser divers matériaux pour construire cette extension, notamment le bois, le parpaing ou le verre. Il est conseillé de se référer aux règles en vigueur dans la commune, car un certain nombre de matériaux peut être exigé pour la zone géographique.

L’extension en excavation

Cette technique est très ancienne, mais peu onéreuse. Elle permet de récupérer toute la surface occupée par une cave pour gagner davantage d’espace. La surface aménagée peut par exemple servir pour la construction d’espaces plein air couverts par un store-terrasse ou un store extérieur. Notons qu’il n’est pas toujours possible de faire cette extension, même si vous avez déjà une cave, car elle doit respecter certains principes bien précis. En effet, la hauteur sous plafond doit faire au minimum 1,80 m2 pour pouvoir respecter la loi Carrez. Lorsque les dimensions sont inférieures à celle mentionnée, on gagne certes de l’espace, mais la surface n’est pas considérée comme habitable. Cette construction aura donc peu de valeur au cours d’une éventuelle vente.

L’aménagement des combles

Cette méthode est la plus abordable et la plus simple à effectuer. En effet, il suffit d’avoir un peu de connaissance en matière de bricolage pour réaliser ce projet. Le résultat peut être esthétique sans avoir à faire de nombreuses dépenses. Le principe consiste à aménager le grenier pour bénéficier d’espaces supplémentaires. La surface à gagner varie en fonction de la taille de l’habitation.

Il est important de savoir que certaines extensions de maison peuvent s’étendre jusqu’aux barrières et clôtures.

Simone